Home A la une Algérie-Italie : Georgia Meloni à Alger pour «un partenariat stratégique»
A la une - Politique - 1 semaine ago

Algérie-Italie : Georgia Meloni à Alger pour «un partenariat stratégique»

La visite de travail et d’amitié qu’effectue en Algérie, dimanche et lundi, la présidente du Conseil des ministres d’Italie, Georgia Meloni, constitue une autre opportunité pour renforcer l’axe de coopération Alger-Rome, ainsi qu’un pas supplémentaire dans la consolidation de l’édification d’un véritable partenariat stratégique entre les deux pays.

Reflétant la solidité des relations « historiques » entre l’Algérie et l’Italie, ainsi que la volonté commune de développer davantage la coopération bilatérale, le déplacement est, en effet, la première visite de Mme Meloni à l’étranger, depuis son arrivée à la tête de l’exécutif italien en octobre dernier, et la troisième visite d’un Premier ministre italien en Algérie en l’espace d’une année.

Son prédécesseur, Mario Draghi s’est rendu en Algérie en avril, puis en juillet 2022.Cette nouvelle dynamique dans les relations algéro-italiennes intervient après la visite d’Etat, en Italie, du Président de la République M. Abdelmadjid Tebboune, en mai 2022, précédée par la visite d’Etat, en Algérie, du Président italien, M. Sergio Matarella, en novembre 2021, marquées par une « convergence totale » autour des questions d’intérêt commun, ainsi qu’une détermination à développer la coopération bilatérale « stratégique » entre les deux pays « amis ».

Ces déplacements, de haut niveau, couronnés par la signature d’un nombre important d’accords de coopération dans différents domaines, avaient permis l’approfondissement du partenariat stratégique entre les deux pays, au double plan politique et économique, conformément aux orientations des deux présidents qui, durant leurs rencontres, avaient insisté sur l’impératif de renforcer l’axe de coopération Alger-Rome.

C’est dans cette optique que la cheffe du gouvernement italien se rend en Algérie pour une visite devant permettre l’examen de plusieurs dossiers d’intérêt commun, pour consolider davantage le chemin de l’édification d’un véritable partenariat stratégique voulu par les deux chefs d’Etat.

D’ailleurs, ce chemin a été marqué, en 2022, par la signature, la mi-octobre dernier à Alger, d’une convention-cadre entre le ministère de l’Industrie et le groupe italien de construction automobile FIAT, filiale du groupe Stellantis, pour la réalisation d’un projet de production de véhicules touristiques et utilitaires légers à Oran (Ouest d’Alger).

Cet accord a consacré les relations privilégiées entre l’Algérie et l’Italie, ainsi que les liens économiques solides entre les deux pays, à travers la concrétisation d’un projet phare de la coopération bilatérale.

Dans le domaine énergétique, autre axe majeur de la coopération bilatérale, notamment l’approvisionnement de l’Italie en gaz, l’Algérie, considérée comme un « partenaire central » par la partie italienne, s’est engagée à augmenter ses livraisons de gaz à plus de 25 milliards de m3 à la fin de l’année 2022.

L’année 2022 a également été marquée par la tenue, en juillet à Alger, du 4e Sommet intergouvernemental algéro-italien, co-présidé par le Président de la République M. Abdelmadjid Tebboune et l’ex président du Conseil des ministres italien, Mario Draghi, et sanctionné par la signature de la

Déclaration conjointe et de 15 mémorandums d’entente et accords de coopération dans de nombreux domaines.

Il s’agit de mémorandums d’entente dans les domaines de l’artisanat, des industries pharmaceutiques, de l’entrepreneuriat, du développement des investissements, de la prévention et de la lutte contre la corruption, des travaux publics, des starts-up, de la coopération industrielle et énergétique, des énergies renouvelables, du développement social et de la solidarité.

Un accord de coopération dans le domaine de la protection du patrimoine historique et culturel, un protocole de coopération dans le secteur de la justice et une Déclaration d’intention dans les domaines de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la coopération  diplomatique, ont également été signés.

Parallèlement au Sommet, un Forum d’affaires algéro-italien, co-présidé par le Premier ministre, M. Aïmene Benabderrahmane, et M. Draghi a également été tenu, avec la participation de plus de 500 hommes d’affaires des deux pays, pour l’examen des opportunités de coopération et de partenariat entre les deux parties.

 L’Algérie et l’Italie, deux pays méditerranéens, œuvrent pour intensifier leur coopération bilatérale, mais également régionale, compte tenu de leur proximité géographique qui rend, impératif, davantage de rapprochement pour la concertation sur les différents dossiers d’intérêt commun, allant de l’énergie au partenariat économique, en passant par les relations politiques et les dossiers sécuritaires.

Check Also

Président Tebboune : un centre de recherche pour renforcer l’immunité intellectuelle des sociétés musulmanes en Algérie

Le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a affirmé dimanche que l’Alg…