Home A la une Foncier agricole: Bouteflika trace les lignes rouges
A la une - Politique - 26 novembre 2018

Foncier agricole: Bouteflika trace les lignes rouges

Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a mis en avant aujourd’hui le souci de l’Etat de préserver le foncier agricole, qu’il a qualifié de « ligne rouge à ne pas transgresser », notamment à travers la sécurisation de sa possession et la récupération du foncier non exploité de manière rationnelle et économique.
« Je n’ai de cesse d’insister pour que le Gouvernement place, en application de l’article 19 de la Constitution, le foncier agricole parmi ses priorités, étant une ligne rouge à ne pas transgresser, notamment à travers la sécurisation de sa possession et la récupération du foncier non exploité de manière rationnelle et économique», a affirmé le chef de l’Etat.
Dans un message à l’occasion de la célébration du 44e anniversaire de la création de l’Union Nationale des Paysans Algériens (UNPA), lu en son nom à M’sila par le ministre de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, Abdelkader Bouazghi, le président Bouteflika est revenu sur plusieurs questions sensible ayant trait justement à ce secteur.
Dans ce contexte, le président de la République a exhorté les différentes instances de l’Etat à accorder « un intérêt majeur » au rajeunissement du secteur de l’agriculture, à soutenir les initiatives des jeunes, à consolider les organisations professionnelles, à garantir l’aide à la femme rurale et à œuvrer davantage à la promotion, à la modernisation et au développement du secteur agricole.
Il a appelé en outre le Gouvernement à center ses efforts sur les principaux axes du développement agricole, particulièrement le développement de l’irrigation à travers la généralisation de l’utilisation des moyens d’économie de l’eau, la sensibilisation des agriculteurs et des éleveurs à l’importance de l’assurance agricole et la protection sociale, la promotion de l’industrie agroalimentaire, la mécanisation de l’activité agricole et l’encouragement de l’exportation des produits agricoles.
Le président Bouteflika a appelé également les différentes établissements et organismes à accorder davantage d’intérêt à la formation dans les domaines de l’agriculture, particulièrement chez les jeunes et en milieu rural, à se tenir informer des derniers développements technologiques aux plans régional et international, à valoriser les résultats des recherches scientifiques et à veiller au rapprochement des laboratoires et centres de recherches de leur environnement économique et d’investissement.

Ines Amroude

Laisser un commentaire

Check Also

Foncier économique, d’industrie ferroviaire, production du blé: les instructions du Président Tebboune

Le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune, a ordonné lors de la réunion du Co…