Home A la une Ils renforcent leurs relations commerciales: Sonatrach et Enel signent de nouveaux contrats
A la une - Economie - 28 septembre 2022

Ils renforcent leurs relations commerciales: Sonatrach et Enel signent de nouveaux contrats

Le P-DG du Groupe Sonatrach, Toufik Hakkar, Alberto Segundo Hernandez, Head of Global Energy, pour Enel et Juan Maria Mereno Mellado, Head Global Energy pour Endesa ont présidé la cérémonie de signature de révision du prix du gaz naturel pour le marché Italien et espagnol.

Des accords de révision du prix du gaz naturel et fourniture de volumes supplémentaires pour 2022 et 2023 et possibilité d’approvisionnements supplémentaires pour 2024 ont signés hier à Alger, entre la compagnie nationale des hydrocarbures Sonatrach et le Groupe énergétique italien ENEL et sa filiale espagnole Endesa.

« Ces accords entre dans le cadre des contrats d’achat et de vente de gaz naturel pour le marché italien et espagnol »a indiqué le Pdg de Sonatrach, Toufik Hakkar dans un point de presse à l’issue de la cérémonie de la signature de cet accord, soulignant que « les deux parties ont convenu d’ajuster les prix de vente en tenant compte des conditions de marché ».

Tous les clients de Sonatrach sont concernés par la révision des prix, a-t-il insisté. Ces accords « ouvrent des perspectives de partenariat entre Sonatrach et Enel, notamment sur long terme », a-t-il encore souligné. Le premier responsable de Sonatrach a révélé que « 11 clients de la compagnie nationale ont négocié la révision des prix du gaz naturel.

Six accords seront signés les prochains jours et les cinq autres sont en cours de négociations ». Il rappelle que l’Algérie approvisionne en gaz naturel l’Espagne à hauteur de 11 milliards de M3/an et qu’il n’est pas possible d’augmenter ce volume car les capacités de transport ne sont pas suffisantes. Les négociations avec la partie espagnole sur la révision des prix se sont achevées et qu’un accord sera signé et annoncé prochainement.

« L’Algérie rempli à 100% ses engagements envers l’Espagne », a-t-il relevé. Alberto Segundo Hernandez, pour Enel, a dans une brève allocution, a souligné que « le marché gazier a besoin de prix stables et à long terme ». Pour lui, ces accords « sont un moment très important », relevant « la difficulté du système des prix en Europe ». Pour lui, il faut développer un système nouveau avec des contrats long terme ».

Lors de la signature de ces accords, Sontrach et Enel, ont confirmé leur volonté de renforcer le partenariat historique entre SONATRACH et le Groupe ENEL, permettant de consolider la relation dans le domaine du gaz naturel, assurant la stabilité et la sécurité des approvisionnements en gaz et contribuant ainsi à renforcer la sécurité énergétique des clients, souligné un communiqué de presse des deux parties.

Check Also

Oran : Lamamra reçoit le Sous-secrétaire général de l’ONU chargé des opérations de paix

Le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ramt…