Home National La réponse de la marque AMILA au ministère du Commerce
National - 16 décembre 2018

La réponse de la marque AMILA au ministère du Commerce

Suite à l’affaire du jus en poudre de la marque AMILA qui a fait couler beaucoup d’encre ces derniers jours, la société productrice Promasidor a fini par se manifester pour répondre à la communication du ministère du Commerce selon laquelle, il retire le produit en question du marché en réaction à une correspondance émanant de la direction du commerce de la wilaya d’El-Bayadh, faisant état de l’existence d’une substance prohibée appelée « Pyrazole » dans les composants de ce produit.
Ainsi, la SARL PROMASIDOR tient à rassurer, dans un communiqué parvenu à notre rédaction, les consommateurs que « l’ensemble des produits de marque AMILA sont conformes aux normes algériennes et internationales les plus strictes ». Et d’ajouter que tous ses produits « font l’objet de contrôles réguliers, que ce soit au niveau fournisseurs d’ingrédients, au sein de nos unités de production, et par les autorités algériennes et ce depuis 2003 ».
Selon le même communiqué, la société impute l’existence de ce problème, qui certainement lui portera de gros préjudices, à «certains consommateurs qui n’ont pas respecté le mode de consommation de la poudre de jus et qui auraient ingéré la poudre par voie nasale au lieu de la diluer dans un litre et demi d’eau ».
Par ailleurs, l’entreprise qui dit être en alerte, affirme « prendre très au sérieux toute atteinte potentille à la santé des consommateurs et promet de « collaborer étroitement avec les autorités compétentes pour faire la lumière sur les allégations ».
Toutefois, l’entreprise exprime sa compréhension quant à « l’inquiétude générée par ces annonces largement relayées par les médias », en affirmant qu’elle « réitère sa constante préoccupation pour la santé des citoyens ».

Racim Elyam

Laisser un commentaire

Check Also

M’Sila : Un tremblement de terre d’une magnitude de 2,9 Dehahna

Les services de la protection civile de M’sila ont indiqué qu’un séisme de mag…