Home A la une Obstacles bureaucratiques : Tebboune hausse le ton
A la une - Politique - 1 semaine ago

Obstacles bureaucratiques : Tebboune hausse le ton

Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune a insisté, jeudi à Oran lors de l’inauguration de l’hôtel 5 étoiles « AZ Grand Oran » dans la daïra d’Es-Sénia, sur la levée définitive des obstacles bureaucratiques qui entravent l’investissement.

Le Président Tebboune a assuré au propriétaire de cet hôtel qu’il peut contacter directement le wali au cas où il affronterait un quelconque obstacle bureaucratique, afin de prendre les mesures qui s’imposent, déclarant:  » ces pratiques doivent cesser définitivement et je ne pardonnerai personne ».

« Un Algérien qui investit dans un hôtel 5 étoiles à l’intérieur du pays, pas nécessairement à Alger, et avec son argent propre ne demandant aucun crédit à l’Etat, il faut le traiter avec égard », a déclaré M. Tebboune, saluant les investissements réalisés par le propriétaire de cet hôtel.

Le président de la République a rappelé, au passage, que « des gens qui ont pris de l’argent de l’Etat et l’ont investi à l’étranger ».

« Votre travail doit être un exemple pour les autres. Il faut que les gens sachent qu’une personne avec son argent peut fructifier son capital dans son pays et devenir riche tout en étant intègre avec les gens et avec son pays », a-t-il souligné.

Le président de la République a aussi invité cet opérateur économique à investir dans le Sud du pays, tout en insistant sur la formation dans le domaine de l’hôtellerie dans des établissements algériens spécialisés.

Cet établissement hôtelier, réalisé sur une superficie de 18.000 m2, dispose de 180 chambres et une capacité totale de 346 lits, d’un restaurant de luxe, en plus de structures de service dont des salles de réunion et autres commodités.

Il comprend également une salle de sport et un aqua-parc formé de 5 piscines dont une pour enfants.

Check Also

Séisme à Oran : Pas de pertes humaines

Le séisme de magnitude 5,1 qui a eu lieu dimanche soir, à Oran, a causé des fissures dans …