Home A la une ODD : l’Algérie classée au 1er rang aux plans arabe et africain en 2022
A la une - National - 30 juin 2022

ODD : l’Algérie classée au 1er rang aux plans arabe et africain en 2022

L’Algérie a été classée au premier rang aux plans arabe et africain pour l’année 2022 en matière de réalisation des objectifs de développement durable (ODD) de l’Organisation des Nations unies (ONU), selon un rapport d’experts internationaux publié par le Cambridge University Press.

Selon le rapport, faisant état du classement mondial de l’indice ODD pour l’année 2022, l’Algérie figure au premier rang aux plans arabe et continental et au 64e rang au plan mondial.

Comme chaque année depuis 2016, le Sustainable Development Solutions Network (SDSN), réseau lancé en 2012 sous les auspices du Secrétaire Général des Nations unies, vient de publier son rapport 2022 sur la mise en œuvre des Objectifs de Développement Durable (ODD) dans le monde, intitulé cette année « De la crise au développement durable : les ODD comme feuille de route pour 2030 et au-delà ».

Ce rapport de 493 pages, rédigé sous la direction du célèbre économiste américain Jeffrey Sachs, est le résultat d’un travail conjoint d’experts indépendants du SDSN et de l’ONG allemande Bertelsmann Stiftung, créée en 1977 et jouissant d’une renommée internationale avérée. Il est publié par le Cambridge University Press.

Les résultats du rapport indiquent que l’Algérie est sur la bonne voie pour atteindre les ODD4 (éducation), ODD12 (modes de consommation et de production durables) et ODD 17 (partenariats pour la réalisation des ODD), et réalise des progrès notables sur les ODD9 (industrie, innovation et infrastructure), ODD13 (action climatique), ODD15 (vie terrestre) et ODD16 (paix, justice et institutions fortes).

Les auteurs du rapport précisent que les différences de deux ou trois places dans le classement, qui concerne au total 163 pays, ne peuvent être considérées comme significatives. En revanche, dix places d’écart ou plus peuvent indiquer une variation notable en matière de degré de réalisation des ODD.

Pour l’élaboration de ce rapport, les experts se sont basés sur des données provenant de sources officielles et non officielles, issues pour les deux-tiers du système des Nations Unies et d’organisations internationales (Banque Mondiale, OCDE, OMS, FAO, OIT, UNICEF), alors que le tiers restant provient d’enquêtes auprès des ménages (Oxfam, Reporters sans frontières, Tax Justice Network) ainsi que de publications internationales spécialisées.

Ce document, qui se veut indépendant et objectif par ses auteurs, a été audité par le Centre commun de recherche de la Commission Européenne, qui en a vérifié les aspects conceptuels et la cohérence statistique de l’Indice. Les auteurs de cette étude considèrent que les résultats de cet audit confirment la pertinence de la méthodologie adoptée.

Au plan global, le rapport note une tendance générale plutôt négative, estimant que le monde n’a pas réalisé de progrès pour la deuxième année d’affilée. La paix ,la diplomatie et la coopération internationale sont, pour les auteurs, des conditions fondamentales pour que le monde progresse en matière de réalisation des ODD à l’échéance 2030 et au-delà. De même, ils estiment qu’un plan global de financement des ODD est nécessaire.

Check Also

Incendie à la zone industrielle de Skikda : un blessé succombe à ses brûlures

Le Groupe pétrolier Sonatrach a annoncé mardi le décès d’un ouvrier qui a succombé à…