Home A la une Pékin: « Nous n’hésiterons pas à déclencher la guerre contre Taïwan s’il déclare l’indépendance »
A la une - Monde - 11 juin 2022

Pékin: « Nous n’hésiterons pas à déclencher la guerre contre Taïwan s’il déclare l’indépendance »

Pékin a prévenu qu’il « n’hésitera pas » à déclencher une guerre contre Taïwan, au cas où l’île déclarerait son indépendance vis-à-vis de la Chine. C’est ce qui est ressorti des déclarations du ministre chinois de la Défense, Wei Fenghe, lors d’une réunion avec son homologue américain, Lloyd Austin, à Singapour.

Le porte-parole du ministère chinois de la Défense, Wu Qian, a déclaré : « Le ministre Wei Fenghe a averti Austin, lors de leur réunion, que l’armée chinoise n’hésitera pas à déclencher une guerre contre Taïwan, quel qu’en soit le coût, si quelqu’un osait séparer Taïwan de la Chine », rapporte le site américain MSN.

Le ministre chinois a qualifié toute tentative d’indépendance de Taiwan – l’île autonome – de « complot ». S’adressant à Austin, il a affirmé que « l’île de Taïwan est une île chinoise, et le principe d’une seule Chine est la base politique des relations sino-américaines ». Fenghe a souligné que Pékin « condamne les récentes ventes d’armes américaines à l’île », faisant référence à la conclusion d’un accord d’armement de 120 millions de dollars, entre Washington et Taipei, plus tôt cette semaine.

De son côté, le ministère chinois de la Défense a souligné, dans des déclarations rapportées par MSN, que Pékin « détruira toute conspiration en favueer de l’indépendance de Taïwan » et qu’il « défendra résolument la réunification de la patrie ».

Le département américain de la Défense a, pour sa part, rapporté les déclarations d’Austin soulignant l’importance de la paix et de la stabilité à travers le détroit de Taïwan, et s’opposant aux changements unilatéraux du statu quo, selon la même source.

Au cours de la réunion, Austin a appelé la Chine à ne pas provoquer de nouvelles actions déstabilisatrices envers Taïwan, selon la même source. « J’ai rencontré le ministre chinois de la Défense, Wei Fenghe, en marge du dialogue Shangri-La », a écrit Austin dans un tweet, au terme d’une réunion qui a duré une heure.

Le Secrétaire américain à la Défense a ajouté : « Nous avons discuté des relations de défense entre les deux pays, ainsi que des questions de sécurité mondiales et régionales ». La première réunion directe entre le ministre chinois de la Défense et son homologue américain s’est tenue aujourd’hui, en marge d’un important sommet sur la sécurité, qui reprendra à Singapour après une interruption de deux ans, en raison de la pandémie de coronavirus.

Dans l’édition de cette année du Dialogue Shangri-La, des hauts responsables de la défense de 42 pays devraient discuter d’une série de questions régionales et internationales, à partir de journée du vendredi jusqu’au dimanche prochain. Austin doit prononcer un discours, dans la journée du samedi, alors que le ministre chinois de la Défense prononcera, quant à lui son discours, dimanche.

Check Also

Tizi-Ouzou et Bejaia : le président Tebboune ordonne l’organisation les élections partielles dans six communes

Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune a signé, dimanche, un décret présid…