Home A la une Premier ministre : ouverture d’une enquête sur la cherté des billets de voyage
A la une - Economie - 3 semaines ago

Premier ministre : ouverture d’une enquête sur la cherté des billets de voyage

Le Premier ministre, ministre des Finances, Aïmene Benabderrahmane a annoncé, mardi à Alger, l’ouverture d’une enquête sur la cherté des prix des billets de voyage, notamment de la destination Paris-Alger, faisant état d’une commission mise sur pied pour examiner la structure des prix.

En réponse à une question soulevée par l’ambassadeur d’Algérie en France, Antar Daoud, lors de l’ouverture du débat durant la deuxième journée de la Conférence des chefs de missions diplomatiques et consulaires algériennes, le Premier ministre a reconnu que les prix des billets étaient « excessivement chers » et inaccessibles aux membres de la communauté algérienne à l’étranger.

Il s’est engagé, à cet effet, à « prendre les mesures nécessaires concernant les prix de billets, notamment ceux de la destination Alger-Paris ». « Il a été constaté des pratiques qui dissuaderaient la communauté algérienne à l’étranger de se rendre dans leur pays, et en fonction des résultats de l’enquête, des mesures nécessaires seront prises pour permettre à la diaspora de rester en contact permanent avec leur patrie », a-t-il expliqué.

Les prix proposés par la compagnie Air Algérie cette dernière sont très chers, et empêchent, donc, les membres de la communauté étrangère en France de se rendre en Algérie », s’était interrogé l’ambassadeur.

Expliquant que le prix du billet vacillait entre 700 et 800 euros, alors que le salaire ne dépasse pas les 2000 euros, le diplomate algérien s’était exclamé sur le sort d’une famille de quatre (4) membres qui voudraient acheter des billets pour environ 3000 euros.

Check Also

Habitat: le secteur ambitionne de distribuer 320.000 unités d’ici fin 2021

Le secteur de l’Habitat aspire à distribuer 320.000 unités de logement, toutes formu…