Home Sports Qatar 2022 (Algérie – Niger): des « Verts » à deux visages
Sports - 8 octobre 2021

Qatar 2022 (Algérie – Niger): des « Verts » à deux visages

En livrant deux mi-temps distinctes, l’équipe nationale de football a assuré l’essentiel en dominant largement le Niger (6-1), vendredi soir au stade Mustapha-Tchaker de Blida, pour le compte de la 3e journée (Gr.A) des éliminatoires du Mondial 2022, parvenant à renouer avec la victoire, un mois après avoir été accrochée à Marrakech face au Burkina Faso (1-1).

Contre toute attente, le début de match était à l’actif des Nigériens. Dur dans l’impact et très haut dans son pressing, le Mena a donné du fil à retordre aux Verts lors du premier quart d’heure. Il a fallu attendre la 13e minute pour assister à la première occasion côté algérien. Décalé sur le côté gauche, le tir de Benrahma dans les 18 yards est repoussé par le portier et capitaine du Niger Daouda Kasaly.

Loin de faire de la figuration et jouant sans complexe, le Niger (119e au dernier classement de la Fifa), est parvenu à se procurer des occasions face au bloc défensif algérien un peu perméable. Les coéquipiers du revenant Youcef Atal ont certes monté d’un cran, mais sans parvenir pour autant à se montrer dangereux.

Face à l’absence de solutions dans le jeu, le Club Algérie s’en est remis à son capitaine Riyad Mahrez, qui a réussi à trouver la faille sur un superbe coup franc direct  (27e). Sans briller et auteurs d’une première mi-temps laborieuse, les Algériens ont regagné les vestiaires avec l’essentiel de mener au score face à un adversaire très accrocheur, qui a réussi à faire douter les champions d’Afrique. Au retour des vestiaires, les ‘ »Verts », métamorphosés, sont revenus avec des intentions plus offensives, ce qui leur a permis de corser l’addition (47e). Après un énorme cafouillage dans la surface de réparation, le milieu de terrain Yousouf Oumarou a fini par tromper son propre gardien.

La réaction du Niger a été rapide, puisqu’il a réussi à réduire le score, sur un contre. Etrangement seul et partant à la limite du hors-jeu, l’attaquant Daniel Sosah s’est retrouvé seul face à M’bolhi, et ne se fait par prier pour relancer son équipe.

Sentant le danger venir, les Algériens sont repartis vers l’offensif, ce qui leur a permis de pousser le Niger vers la faute. Fauché à l’entrée de surface de réparation, Feghouli obtient un penalty, transformé par Mahrez, qui signe pour l’occasion son 24e but en sélection.

Touché dans son amour propre, le Niger a failli réduire le score de nouveau n’était le sauvetage de M’bolhi (69e), s’en est suivi un contre mené par Bennacer, ce dernier remet sur Mahrez qui voulait de son côté servir Belaïli, mais la ballon est poussé par Souleymane Zakaria dans ses propres filets.

Entré en cours de jeu à la place de Bounedjah (68e), Islam Slimani a marqué l’histoire de l’équipe nationale en signant un doublé (76e, 88e), atteignant du coup la barre de 37 buts sous le maillot national, battant ainsi le record de buts en sélection que détenait l’ancien baroudeur de l’EN Abdelhafid Tasfaout depuis 19 ans.

Outre l’objectif de renouer avec la victoire, l’Algérie a réussi à atteindre la barre de 30 matchs sans défaite, et revient à sept matchs de l’Italie, dont la belle série d’invincibilité de 37 rencontres a pris fin mercredi face à l’Espagne (1-2) à Milan, en demi-finale de la Ligue des nations.

Check Also

Qualifications- Mondial 2022: l’Algérie domine le Niger 6-1

L’équipe nationale de football, s’est imposée face au Niger 6-1 (mi-temps : 1-…