Home A la une Sahara occidental : le revirement de Sanchez, une « bévue diplomatique »
A la une - Monde - 11 juin 2022

Sahara occidental : le revirement de Sanchez, une « bévue diplomatique »

Le récent changement de position du Premier ministre espagnol, Pedro Sanchez concernant la question sahraouie est une « bévue diplomatique », a affirmé Isaias Barrenada, professeur de relations internationales à l’Université Complutense de Madrid (UCM).

Dans une déclaration au journal espagnol « Publico », Isaias Barrenada a assuré que le revirement de Pedro Sanchez concernant la question sahraouie était une « bévue diplomatique », critiquant tout aussi bien le Premier ministre que le ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel Albares.

« Soit ils ne connaissent pas les pratiques, soit ils ont eu une attitude arrogante dans la prise de décision, soit ils ont mal calculé », a-t-il déploré.

Signalant que le changement de la position du gouvernement espagnol intervenait dans un contexte marqué par la normalisation des relations entre le Maroc et l’entité sioniste, le professeur a insisté sur les retombées de la décision de Madrid sur ses relations avec l’Algérie.

« Ne pas comprendre que cette décision a des conséquences est une bévue, c’est une erreur grossière de la part de la politique étrangère espagnole », a-t-il fait observer. L’Algérie a décidé mercredi de procéder à la suspension « immédiate » du Traité d’amitié, de bon voisinage et de coopération qu’elle a conclu le 8 octobre 2002 avec le Royaume d’Espagne.

Le Parti populaire (PP, opposition) a indiqué jeudi que la suspension de ce traité, « conséquence de l’absence d’une politique d’Etat » du côté de Madrid, est une « très mauvaise nouvelle » pour les Espagnols

Check Also

Tizi-Ouzou et Bejaia : le président Tebboune ordonne l’organisation les élections partielles dans six communes

Le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune a signé, dimanche, un décret présid…