Home A la une Sommet arabe : La Syrie renonce à la reprise de son siège
A la une - National - 5 septembre 2022

Sommet arabe : La Syrie renonce à la reprise de son siège

La Syrie a officiellement renoncé à la reprise de son siège au sein de l’organisation de Ligue arabe à l’occasion du sommet d’Alger, prévu le 1er et le 2 novembre prochain.

La décision a été signifiée par le ministre syrien des Affaires étrangères, Faisal Mekdad à son homologue algérien, Ramtane Lamamra, lors d’un entretien téléphonique dimanche 4 septembre.

En effet, le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger, Ramtane Lamamra, s’est entretenu, dimanche, au téléphone avec son homologue syrien Faisal Mekdad qui a affirmé que son pays préfère que la question liée à la reprise de son siège au sein de la Ligue des Etats arabes « ne soit pas soulevée » lors du Sommet d’Alger, indique un communiqué du ministère.

Dans le cadre du parachèvement des consultations menées par l’Algérie avec les pays arabes dans la perspective de réunir les conditions du succès du Sommet arabe qui se tiendra à Alger, les 1er et 2 novembre prochain, M. Lamamra a eu dimanche un entretien téléphonique avec son homologue syrien Faisal Mekdad, précise le communiqué.

Parmi les questions abordées à cette occasion, figure « la relation entre la République arabe syrienne et la Ligue des Etats arabes, au sujet de laquelle le chef de la diplomatie syrienne a indiqué que son pays préfère que la question de la reprise de son siège au sein de la Ligue des Etats arabes lors du Sommet d’Alger ne soit pas soulevée, par souci de contribuer à la consolidation de l’unité des rangs arabes face aux défis imposés par les développements actuels au double plan régional et international », lit-on dans le même communiqué.

« Les deux parties ont également exprimé leur aspiration à voir le Sommet couronné de résultats constructifs qui contribueraient à assainir le climat politique et à renforcer les relations interarabes en vue de faire avancer l’action arabe commune », ajoute-t-on dans le document.

Check Also

Lutte contre la bureaucratie et la corruption : une plateforme numérique permettant aux citoyens de suivre le traitement de leurs doléances

Conformément aux orientations du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, le gouv…